Espace santé "Les lucioles"

1681 b 3 Route des Dolines

Les taissounières

06560 Sophia-Antipolis

2006 route de la Roquette

06250 Mougins

© 2016 Créé par Shirley Dalmasso. Tous droits réservés

 

Tél : 06.13.91.51.38

  • Facebook Social Icon

La nutrithérapie

Un peu d'histoire,

L’intérêt de l'alimentation dans la préservation de la santé est au centre des préoccupations au moins depuis l'antiquité. Cela a donné lieu à de nombreux conseils pour favoriser une nutrition saine et équilibrée.

Plus proche de nous, cette science ancestrale est revenue au gout du jour dans les années 50 a une époque ou les scientifiques de tous bords ont fait un constat alarmant :

L'alimentation s'est considérablement appauvrie, les fruits et légumes ont perdu leur richesse nutritionnelle d’autrefois en raison de l’agriculture intensive. Les sols, qui étaient  riches en minéraux, ont été vidés de leur substances par l'épandage massif d'engrais et de pesticides. Les végétaux qu'ils produisent aujourd'hui sont loin de pouvoir couvrir nos besoins.

Cet effondrement de la densité micronutritionnelle a continué sa chute avec l'arrivée des modes de conservation et de préparation moderne.

En parallèle nos modes de vie ont aussi beaucoup évolué, nous vivons dans une société plus rapide, plus stressante mais aussi plus polluée ce qui oblige notre corps a consommer une grande quantité de micronutriments.

Voila comment l'humain moderne creuse chaque jour un peu plus ses déficits physiologiques entraînant ainsi une recrudescence très importante de maladies de civilisation telles que les atteintes cardiovasculaires, le diabète, l'obésité ou les cancers. Selon certains épidémiologistes, l'alimentation serait responsable à  70% de l'apparition de ces pathologies c'est à dire beaucoup plus que le tabac, la pollution et tous les autres facteurs réunis!

La nutrithérapie,
Propose une approche individualisée, qui prend en compte les besoins de chacun, loin des dogmes généralistes. C'est une approche respectueuse de l'être et de la diversité des métabolismes. Elle parle au corps son propre langage avec des molécules : acides aminés, acides gras, vitamines, minéraux...
Il est important de préciser,
"Que la nutrithérapie n'est pas une médecine alternative, elle repose sur la biochimie dont elle est l’application pratique et elle est soutenue par des dizaines de milliers d’études épidémiologiques et d’intervention"

Comment fonctionne la nutrithérapie?

D'abord sur l'individualité,

Dans nos gènes est inscrit l'histoire de nos parents, nos grands parents...De nombreuses études concordent sur le fait que leurs vécus nutritionnels et émotionnels se retrouvent inscrit dans notre ADN , c'est une partie de leur histoire qu'ils nous transmettent et qui va constituer notre potentiel de base. Un parent stressé , une grand mère obèse ou père ayant subi un traumatisme..., vont grâce à l’épigenèse (voir encadré) impacter notre physiologie, notre sensibilité, notre capacité à grossir ou à mincir, notre seuil de stress ou notre propension à développer certaines maladies.

A cela s'ajoute notre propre environnement nutritionnel, personnel, mode de vie (stress, méditation, sport...). Le résultat est que chaque être est absolument unique et que la réponse à apporter devra l'être aussi.

Ce "potentiel de base" est inné mais rien n'est inéluctable, en d'autres termes nous avons le pouvoir d'influer sur nos prédisposition génétiques en modifiant notre mode de vie et notre alimentation.

Et en pratique,

La consultation en nutrithérapie commence le plus souvent par un ou plusieurs questionnaires qui donnent un premier aperçu du statut nutritionnel et micronutritionnel.

Selon les résultats, il pourra être prescrit une analyse biologique spécifique servant à confirmer l’hypothèse de carences, d'états inflammatoires…

La suite de l'intervention est basée sur le ré-équilibrage des déficits et cela passe tout d'abord par des conseils alimentaires simples qui prennent en compte le métabolisme et les préférences du patient,.

Tout au long du suivi, des documents et des conseils pratiques vous accompagnerons et vous aiderons à intégrer ces nouveaux réflexes à votre vie de tous les jours.

Le ré-équilibrage passe également par l'étude du mode de vie,  et de l'impact du stress sur celle-ci. En effet véritable " mal du siècle" il inonde notre corps d'hormone délétères qui à la longue altèrent profondément notre santé.

Il existe de nombreux outils qui permettent de le faire redescendre à un niveau acceptable, c'est le cas entre autres des relaxations, méditations, du sport et de la thérapie comportementale.

Qu'est ce que l'épigénetique?

L'épigénétique  est la discipline de la biologie qui étudie les mécanismes moléculaires qui modulent l'expression du patrimoine génétique en fonction du contexte.

« Alors que la génétique correspond à l’étude des gènes, l’épigénétique s’intéresse à une « couche » d’informations complémentaires qui définit comment ces gènes vont être utilisés par une cellule ou… ne pas l’être. »

"La découverte de l’épigénétique a démontré,  que la vie d’une cellule est régie par son environnement, et non pas par ses gènes. Les gènes sont de simples ‘ plans ‘ moléculaires servant à la construction de cellules, de tissus et d’organes ,et l’environnement est

‘ l’entrepreneur’ qui lit les plans et les exécute" 

 ( Bruce Lipton, la biologie des croyances )

 

 

En matière d'évolution, l'épigénétique permet d'expliquer comment des traits peuvent être acquis, éventuellement transmis d'une génération à l'autre ou encore perdus après avoir été hérités. La mise en lumière récente de ces moyens épigénétiques d'adaptation d'une espèce à son environnement est une grande révolution de la biologie car elle montre que dans certains cas notre comportement agit sur l'expression de nos gènes
Par exemple, une même larve d'abeille deviendra une reine ou une ouvrière en fonction de la façon dont elle est nourrie, et un même œuf de tortue peut éclore en mâle ou femelle en fonction de la température. Il s'agit bien de l’expression du même code génétique global, mais des facteurs environnementaux ont sélectionné une expression plutôt qu'une autre, chacune étant disponible dans la « base de données » génétique.