L'endométriose

Spécialisée dans la pris en charge de l'endométriose, j'ai accompagnée des centaines de patientes sur le chemin du mieux être.

Il n'y a pas de réponse toute faite à apporter, car chaque femme est différente et chaque endométriose s'est développée de manière singulière.

Ensemble nous pouvons élaborer un programme, plus justement un mode de vie, qui vous permette de limiter le développement de la maladie, de la douleur mais aussi de vivre mieux.

J'ai animé et participé avec plaisir à de nombreux événements

Partenaire d'Endofrance

logo_endofrance_centre_slogan_hd_print.jpg

Intervenante 
Congrès Endométriose 2.0 3.0

endo-2.0-vignette-14-450x250.jpg

Intervenante
Congrès Endomaix

endomaix-vignette-30-450x250.jpg

Besoin d'infos pratiques et de solutions

Retrouvez moi sur ma chaine Youtube

unnamed.gif

L'endométriose

C'est une maladie chronique et complexe dont le diagnostique a longtemps été mis de côté. Aujourd'hui bien plus reconnue, elle n'en reste pas moins difficile à vivre.

C'est au départ une migration anormale des cellules endométriales (celles qui normalement restent dans l'utérus et sont évacuées au moment des règles). Elles se retrouvent à coloniser l'abdomen (trompes, ligaments, intestin...) créant de nombreuses adhérences entre les organes, ce qui occasionne d'importantes douleurs.

Bien entendu dans ce contexte, notre système immunitaire, que l'on pourrait appeler "notre gendarme", se rend compte que ces cellules ne sont pas là où elles devraient être, il pratique alors sa défense préférée : l'attaque

Qui dit attaque, dit déferlement de molécules inflammatoires (nos guerriers), admirablement bien conçus pour nous protéger, se heurtent ici à une dure réalité : ceux qu'ils combattent ne sont pas des étranger, comme les virus ou les bactéries, ils appartiennent au même organisme qu'eux et sont produits en permanence.

La guerre qui a été déclarée (l'inflammation), devient donc un conflit sans fin que l'on nomme : maladie inflammatoire chronique.

Les douleurs pelviennes invalidantes provoquées par l'endométriose et cette guérilla interne, peuvent être accompagnées d'une cohorte de troubles associés (digestifs, sexuels, poids...)

2 femmes sur 10 touchées

Pas de traitement définitif disponible

 

Mais l'espoir c'est le mode de vie!

Toutes les études concordent, un mode de vie adapté (anti-inflammatoire), peut faire reculer les symptômes et améliorer considérablement le bien être